Une démarche Lean Management vise à optimiser la performance et l’efficacité de toute l’entreprise en identifiant et en éliminant les gaspillages et les activités inutiles. Cette démarche s’appuie en priorité sur l’intelligence et l’implication de tous les salariés.

Quels sont les objectifs du Lean Management ?

De manière concrète, le Lean vise à améliorer :

  • la qualité des produits ou des services délivrés grâce à l’identification et l’élimination des sources de variation et d'erreur

  • la réactivité (par exemple, les délais de livraison ou les délais de résolution de problèmes des équipes) grâce à la mise en place de processus simples et à l’amélioration de la communication et de la collaboration entre les différentes parties prenantes (services)

  • la réactivité (par exemple, les délais de livraison ou les délais de résolution de problèmes des équipes) grâce à la mise en place de processus simples et à l’amélioration de la communication et de la collaboration entre les différentes parties prenantes (services)

  • la flexibilité de l'entreprise, c’est à dire, sa capacité à passer d’un produit à un autre rapidement et sa gestion des changements des demandes clients

  • la satisfaction et la fidélisation des clients en s'assurant que les processus sont alignés avec les besoins et les attentes des clients

  • la culture de résolution de problème au quotidien des équipes

  • la motivation et l'engagement des employés en les impliquant dans la démarche d'amélioration et en leur donnant les moyens de contribuer à l'amélioration de leur travail

Toutes ces améliorations auront un très fort impact sur la réduction des coûts de production, et donc la rentabilité de l’entreprise.

Comment générer des gains économiques grâce au Lean dans une entreprise ?

Pour bien comprendre ce que le Lean Management peut générer comme gains, il est important de bien distinguer les différents types d’entreprises et surtout, leur rapport vis-à-vis du Lean.

Il est possible de classer les entreprises suivant plusieurs critères :

  • l’effectif total de l’entreprise
  • le nombre de sites industriels en France et à l’étranger
  • le chiffre d’affaires global (CA)
  • la part de CA réalisé à l’étranger

Cas 1 : Plus l’entreprise sera petite et peu exposée aux marchés internationaux, plus la maturité Lean sera, théoriquement, faible.

Cas 2 : Dans le cas contraire, plus une entreprise est grande et exposée aux marchés et concurrents extérieurs, plus la maturité en termes d’excellence industrielle sera, théoriquement, plus forte.

Nota : Il existe évidemment des contre-exemples dans les 2 cas.

Il est aussi possible de mesurer la maturité Lean selon d’autres critères :

  • La présence d’une organisation Lean : relais, système de production, communauté dynamique, plan de formations et de monter en compétences à tous niveaux
  • La performance de l’outil industriel et celui des concurrents (sécurité, qualité, délai, performance des équipements, satisfaction globale des clients, etc)
  • La présence d’une vision industrielle claire ainsi qu’un plan d’actions stratégique associé

Lorsqu’on lance une démarche Lean, moins il y aura de critères remplis (cf critères ci-dessus), plus les gains peuvent être forts car votre marge de progression est importante.

Dans 100% des cas, l’implication de la direction est primordiale, que l’on soit une petite ou grande entreprise. La bonne compréhension de la philosophie et des outils de bases du Lean à tous les niveaux est également essentielle. Cette compréhension « théorique » doit être couplée avec une mise en place « pratique » via des actions et des chantiers sur le terrain. Si tel est le cas, le ROI formation et chantiers terrain sera maximisé !

De manière générale, les entreprises qui ont une forte culture Lean et qui ont mis en place des processus de gestion de la qualité et d’amélioration continue ont tendance à générer des gains plus importants et à maintenir ces gains sur le long terme. Elles passent également les périodes de crises bien mieux que d’autres entreprises.

Former ses équipes au Lean Management, quels gains économiques ?

Les formations au Lean Management se segmentent en différents niveaux : Yellow Belt, Green Belt et Black Belt. Au sein d’une organisation Lean, chaque niveau peut générer des gains différents.

Si vous décidez de former vos collaborateurs, alors les chiffres montrés ci-dessous vous montrent quels Retours sur investissement (ROI) vous pouvez attendre suite aux formations.

Il est important de noter que ces résultats sont des estimations et dépendent de la qualité de la démarche et de l’implication de l’ensemble de l’entreprise.

Quels sont les gains générés par un Yellow Belt ?

Gain type : 2 à 5 000€ par résolution de problèmes
Périmètre : Poste de travail
Cible :  50% à 70% des effectifs (production et service)
Nombre d’actions/an/yellow belt : 2 à 5

Exemple de gains possibles pour une entreprise de 100 personnes dont 60% des collaborateurs sont Yellow Belt :
Gain moyen estimé/an = 60 pers. x 3,5 actions x 3 500€ = environ 735 000€ /an

Quels sont les gains générés par un Green Belt ?

Gain type : 20 à 45 000€ par résolution de problèmes
Périmètre : îlot ou ligne de production
Cible :  3% à 10% des effectifs (production et service)
Nombre d’actions/an/green belt : 2 à 3

Exemple de gains possibles pour une entreprise de 100 personnes dont 6% des collaborateurs sont Green Belt :
Gain moyen estimé/an = 6 pers. x 2,5 actions x 32 500€ = environ 530 000€ /an

Quels sont les gains générés par un Black Belt ?

Gain type : +100 000€ par projet
Périmètre : usine ou multisite
Cible :  1% à 2% des effectifs (production et service)
Nombre d’actions/an/black belt : 1

Exemple de gains possibles pour une entreprise de 100 personnes dont 1% des collaborateurs sont Black Belt :
Gain moyen estimé/an = 1,5 pers. x 1 action x 100 000€ = environ 150 000€ /an

Quels sont les gains économiques à attendre du Lean ?

Pour une entreprise qui a une “maturité Lean” faible, il y a un fort potentiel de gains : les « quick wins » sont nombreux mais aussi sur le long terme. En effet, avec une “maturité Lean” faible, les actions et chantiers d’amélioration à réaliser avec les Yellow Belt, Green Belt et Black Belt sont nombreux.

Pour une entreprise qui a une “maturité Lean” forte, les gains sont plus compliqués à aller chercher car les processus sont, normalement, déjà performants. Les gains générés vont dépendre de l’évolution des produits fabriqués, des technologies à développer, de l’évolution de la concurrence, etc. 

Avoir une maturité Lean forte permet à l’entreprise d’être capable de faire face à tous types de problème.

Une démarche Lean permet de générer des gains rapidement grâce à une approche itérative et continue d’amélioration. En impliquant l’ensemble de l’entreprise dans la démarche d’amélioration, le Lean permet de déceler rapidement des opportunités d’amélioration et de mettre en place des solutions concrètes et rapidement applicables.

Calculez vos gains potentiels grâce à une
démarche Lean dans votre entreprise

Découvrez nos formations

Certifications

Formez-vous avec nos modules interactifs et des classes virtuelles animées par nos experts. Yellow, Green, Black Belt Lean.

En savoir plus

E-learning

Formez-vous en autonomie avec nos parcours de formation ludiques. Pour tous les niveaux : White, Yellow, Green, etc.

EN SAVOIR PLUS

Grande échelle

Un kit de formation sur les basiques du Lean pour rendre tous vos collaborateurs acteurs de l’amélioration continue.

EN SAVOIR PLUS

Conseil

7-Shapes et ses experts en Lean vous accompagne pour lancer des chantiers Lean au sein de votre entreprise avec vos équipes !

EN SAVOIR PLUS